LA CHORALE..... et si on en parlait......
Accueil  [ Association]  [ Activités]  [ chorale]  [ LA CHORALE..... et si on en parlait......]


Côté chorale

Savez-vous que…… depuis 2006 l’activité Chorale profane ‘’Échos sous la Voûte’’ de Noailhac existe au sein de l’Association.

Voici donc les origines connues de ce qui a précédé cette intégration et par là, la petite histoire de ce groupe choral.

Comme toutes les églises, Noailhac avait ses chanteurs, ses chantres pour les offices, nous en avons trouvé trace en date du 26 Juin 1895 et transcrit sur un petit livret. (voir Blattes André responsable chorale)

Après une période de ‘’déclin’’, c’est sous l’impulsion de l’Abbé Pistre, vers 1946, que ce groupe chorale église se ranima, puis après une autre période où la chorale s’étiolait, c’est grâce au courage et la volonté d’un seul homme (Raymond Bonnafous)que vers 1980 elle survécut puis elle s’étoffa vers 2004.

Pour les Journées du Patrimoine Pastoral de 2005, un concert fut donné en l’église de Noailhac. Y participèrent la chorale ‘’La Musarelle’’ de Mazamet et en soliste, la soprano Antoinette de Boisséson qui deviendra la première chef de chœur de la chorale profane qu’elle s’appliqua à créer.

Cet ensemble vocal mixte se diversifia vers un répertoire profane et cultuel en français et occitan.

C’est pour l’Épiphanie 2006 que cet ensemble donna son premier concert public en l’église de Noailhac.

Depuis la chorale est présente avec son répertoire français et occitan pour des différentes animations : maisons de retraite, associations, rencontres de chorales, rassemblements de chorales occitanes etc ; mais actuellement sa meilleure carte de visite est l’animation de la messe de mariage, en 2012, du fils d’un ‘’Grand Prix de Rome de musique’’ de 1967 et Pensionnaire de la Villa Médicis, de 1968 à 1971,à Rome.

Les sorties de ce groupe choral se situent principalement dans la région du Sud Tarn , mis à part les deux Rassemblements de Chorales Occitanes à Mèze, près de Sète, où la chorale avait été invitée par les organisateurs.

Pourquoi ‘’Échos sous la Voûte’’, le nom de cette Chorale de la vallée de la Durenque ? Ce nom a été choisi pour faire honneur au Patrimoine Communal, en mettant en valeur la voûte en bois polychrome du bâtiment qui sert d’église.

Ce n’est pas parce que la chorale chante parfois dans ce lieu de culte que c’est la chorale de la paroisse ; c’est la chorale de la Vallée de la Durenque.

Depuis 2010 la chorale compte plus 46 sorties, qui chaque fois ont porté haut le nom et le renom de Noailhac.

Lors des concerts dit de l’Épiphanie, qui se déroulent dans l’église de Noailhac, au cours desquels la Chorale interprète d’anciens chants de Noël en Occitans, (les légendaires Nadalets) l’auditoire est en augmentation constante. (Église archi comble pour 2013)

LA CHORALE à Noailhac …… et si on l’expliquait !

Celui qui ne sait rien parle . Celui qui sait se tait. Alors nous….. on chante.

Le groupe choral ‘’Échos sous la Voûte, Vallée de la Durenque’’ n’est point, contrairement aux intrigues verbales de personnes ignorantes, la chorale de la paroisse.

Certes, ce groupe choral ‘’Échos sous la voûte’’ créé à Noailhac en 2005, se fit avec des éléments venus des chorales des églises et des paroisses voisines ; mais de nos jours il ne peut être considéré comme une chorale d’église qui n’interprèterait que des chants et cantiques religieux.

Dans ce groupe, il n’y a surtout pas obligation de participer aux différents offices de la paroisse. La considération de croyance et de pratique de religion de tous les choristes est respectée.

Pourquoi ‘’Échos sous la Voûte’’ ? C’est pour faire honneur et référence au Patrimoine de Noailhac. Car le bâtiment, qui sert d’église, est propriété de la commune de Noailhac et possède entre autre une magnifique voûte en bois polychrome, en forme de carène, tel un bateau renversé, et ce type de plafond pratiquement unique dans la région apporte une acoustique excellente, un confort d’écoute ; soit un plus et un bien-être pour le public.

C’est depuis 2005, à l’occasion du concert des Journées du Patrimoine, à Noailhac, que la chorale s’est diversifiée, avec à son répertoire des chants profanes français et occitans.

Le rôle des chanteurs de cet ensemble est de divertir. Il se produit dans les maisons de retraite, les rassemblements de chorales, au cours de concerts de bienfaisance etc, où les chants du folklore occitan sont appréciés, (même dans les églises).

Et comme le chante Gérard Lenormand : ‘’Une chanson ça évoque toute une époque de notre vie, et une chanson ça efface le temps qui passe sans faire du bruit’’ ; mais nous choristes, ajoutons cette expression latine : ’’ Cantare Amantis Est’’ ( chanter est le propre de celui qui aime). ET ….. que celles et ceux qui aiment chanter, également jouer d’un instrument nous rejoignent.

Renseignements au responsable chorale 05 63 50 53 81. André Blattes.

Si le ‘’chœur’’ vous dit ; venez ; nos cœurs et votre cœur feront un sublime ‘’CHŒUR’’

ALSC