le livre sur le village de Notre Dame de Noailhac (n°1)
Accueil  [ Association]  [ Activités]  [ Histoire du terroir]  [ le livre sur le village de Notre Dame de Noailhac (n°1)]

extrait du livre sur le village de Notre Dame de Noailhac

Ce coin de terre se situe aux confins du Pays Toulousain, du Pays Lauragais, du Pays Albigeois et du Pays des Cévennes ; pays qui sont englobés dans la région du haut languedoc. C’est le pays NOSTRODAMOL.

A partir de ce jour André Blattes nous permet, de publier sur notre site quelques extraits choisis par lui même, pour vous faire découvrir le livre sur notre village. Nous devrions vous tenir au courant, au fil des jours, de son évolution et bientôt nous mettrons en marche une souscription avant l’édition de cet ouvrage, très documenté.

La petite histoire de notre terroir ‘’Del païs Nostrodamol, À celui de NOAILHAC’’

Par André-Jean Blattes

Ce coin de terre se situe aux confins du Pays Toulousain, du Pays Lauragais, du Pays Albigeois et du Pays des Cévennes ; pays qui sont englobés dans la région du haut languedoc. C’est le pays NOSTRODAMOL. Il a été occupé à l’époque celtique par les Ruthènes, par les Romains, par les Francs et les Sarrasins. Ce territoire jouit d’une situation exceptionnelle par son climat, sa richesse, sa variété d’aspects, de caractères, de productions. Il est entouré par les rudes monts de Lacaune et de la Montagne Noire, les riantes et riches plaines du Lauragais, les coteaux ensoleillés riches en vignobles. L’homme qui habite cette région et que nous appellerons Nostrodamol, témoigne de la même variété, des même contrastes : tenace, entêté, doux mais inflexible, joyeux, vif, artiste et changeant. Nous parlerons avec lui du chemin parcouru depuis ces temps ancestraux. Nostrodamol nous dit que ces terres nostrodamoles dont nous allons vous raconter un peu d’histoire, étaient comprises dans le consulat de Boissezon, puis dans la commune du même nom. Elles ont appartenu à des époques différentes aux Trencavel, aux seigneurs de Gaïx, de Boissezon d’Augmontel et par la grâce d’un alleu, au chapitre de St Benoît de Castres. Noailhac est un bel exemple du rôle de l’Eglise pour façonner le monde actuel de la contrée où nous sommes. C’est d’abord depuis plus de 1000 ans une paroisse, dirigée avec une structure religieuse, suivi ensuite pendant plusieurs siècles par une structure seigneuriale, issue de l’appui de la religion, puis structure politique avant d’être une commune à l’appellation Noailhac. Noailhac et son église Notre-Dame de l’Assomption....... Le monument qui sert d’église est, fait assez rare, situé sur une ancienne lande délimitée par les ruisseaux Durenque et Ganoubre qui traversent la commune de Noailhac, l’ensemble ayant eu une histoire mouvementée...... Ce bâtiment est antérieur au XIème siècle ; son portail rural est, dans le pays castrais, un des rares témoignages de l’art roman. Au XVII et XVIII ème siècle s’y déroulaient deux importants pèlerinages annuels ; le lundi de Pâques et le 16 août (jour de la St Roch). Cette église est située sur le chemin d’Arles du pèlerinage St Jacques de Compostelle et mentionnée à visiter. L’église de cette très ancienne paroisse de Notre-Dame passa sous contrôle de l’abbaye Saint-Benoît de Castres, car attribuée par le privilège daté du 3 mai 1122 du pape Calixte II, à la puissante abbaye. Vers 1483/1485 des querelles et règlements de compte sévères opposent les Castrais entre eux, le comte de Castres : Bouffil-le-Juge se heurte à Jean d’Armagnac évêque de Castres. Bouffil-le-Juge s’empare de la place forte de Boissezon, dont dépend la contrée de Notre-Dame (de Noailhac) la livre au pillage, la fait raser, fait passer ses habitants au fil de l’épée. L’église de Notre-Dame a t-elle été endommagée, était-elle une cible à détruire pendant ce raid ? Cela est plausible, car Boffille (sic) amène de Perpignan des gens de guerre qui (….) et pratiquent ’’ le dégât’’ autour de Castres. Un document de 1540, relate la vente de bois et planches provenant de l’église de ‘’N.D. de ‘Nouyac’.

La suite est à lire sur ce site ; dans quelques semaines vous pourrez lire d’autres extraits qui vous donneront peut être le désir de vous procurer ce livre dès sa parution.

ALSC